L’EcoLabel destiné aux établissements touristiques respectueux de l’environnement -  une initiative commune du Ministère du Tourisme et du Ministère du Développement durable et des Infrastructures

Afin de promouvoir un tourisme durable au Luxembourg, le label écologique « EcoLabel pour les établissements de tourisme luxembourgeois » est attribué depuis 1999 à des hôtels, campings, gîtes ruraux et hébergements de groupe.

Les établissements certifiés EcoLabel se distinguent par une gestion particulièrement respectueuse de l’environnement. Ils prennent des mesures multiples de prévention ou d’économie dans les domaines de l’énergie, de l’eau et des déchets, qui se traduisent par une réduction de la pollution environnementale.

Les établissements certifiés EcoLabel fournissent ainsi une contribution importante à la protection des ressources naturelles et à la protection du climat.

Une gestion écologique de l’établissement a également des résultats positifs sur le plan économique. Une gestion réfléchie de l’eau, de l’énergie et des déchets, la consommation (bien dosée) de produits de lavage et de nettoyage écologiques, des achats durables et des constructions bien isolées et permettant l'utilisation de la lumière du jour contribuent à améliorer les bilans écologiques et les résultats financiers.

De surcroît, les efforts pour une gestion de l’établissement respectueuse de l’environnement offrent aux hébergements certifiés des avantages concrets sur le plan du marketing. Par l’utilisation ciblée du label écologique dans leur publicité, les établissements peuvent attirer et fidéliser les hôtes respectueux de l’environnement.

Le catalogue des critères à satisfaire pour obtenir l’EcoLabel comprend au total 55 mesures écologiques – avec des explications détaillées – qui doivent être mises en place par les établissements de tourisme (critères obligatoires).

Parmi les 47 autres mesures écologiques, au moins la moitié doivent être mises en œuvre (critères facultatifs).

Concernant les critères obligatoires et facultatifs, il s’agit pour la plus grande part de mesures qui peuvent être réalisées à des coûts relativement peu élevés comme par ex. la mise en place de panneaux d’information sur les mesures prises, l’utilisation de lampes basse consommation ou la mise en place d’équipements d’économie d’eau sur les lavabos et les douches.

Certes, la mise en oeuvre d'autres mesures peut exiger des dépenses plus élevées. Ces mesures peuvent être intégrées dans votre plan d'investissement et être échelonnées sur plusieurs années. Leur rentabilité financière et écologique est prouvée.

Le catalogue des critères comprend les domaines suivants :  
- gestion écologique de l’établissement,
- eau, 
- énergie,
- la prévention et la gestion des déchets, 
- approvisionnement,
- informations et service.

Pour en savoir plus : www.ecolabel.lu