L’administration des eaux et forêts a chargé un bureau d’étude spécialisé pour élaborer un « aménagement écologique et entretien extensif des espaces verts aux alentours de la Ferme Misère ».

Le plan de fauchage divise le terrain en différents zones, qui selon l’utilisation, sont fauchés intensivement (zone campeur) ou extensivement (p.ex. pâturage, prairie à herbe courte dans le verger – fauchage deux fois par an, friche herbacée – fauchage une fois tous les 2 à 5 ans).

Un deuxième volet constitue la renaturation du ruisseau qui traverse notre terrain. Ce ruisseau a été dévié dans des tuyaux souterrains et a alimenté la ferme en eau potable jusqu’en 2002. Il est prévu de boucher ces tuyaux et le ruisseau se creusera ainsi un nouveau lit vers le lac.